HUMAINs DE CORELLIENs

Aller en bas

HUMAINs DE CORELLIENs

Message par Admin le Lun 27 Juin - 21:29

LES HUMAIN CORELLIENS


On raconte parfois que les Corelliens ont du carburant de fusée dans les veines. Ce qui est sûr, c'est que leur amour de la vitesse ne fait pas le moindre doute. Pilotes et spationautes renommés, les Corelliens sont également connus pour leur indépendance, leur audace frisant la témérité et leur esprit d'entreprise, des qualités qui font d'eux des candidats idéaux pour une carrière de contrebandier, de marchant indépendant ou d'explorateur.

Physiologie : les humains sont l'espèce dominante de Corellia. Bien que les Corelliens aient la réputation d'être ifs d'esprits et plus agiles encore, ils ne diffèrent pas véritablement de leurs cousins issus des autres régions de la galaxie, du point de vue biologique ou physiologique. Ils présentent la même diversité génétique et anatomique que n'importe quelle population humaine, bien qu'ils aient tendance à être légèrement plus grands et que le nombre d’individus sensibles à la Force soit légèrement supérieur dans certaines lignées corelliennes.

Société : les corelliens ont la réputation d'être individualistes et pragmatiques, et de manifester une certaine témérité qui les pousse à agir impulsivement. Ce fond rebelle les pousse à se considérer comme un groupe à part des autres humains de la galaxie, qu'il trouent généralement guidés et apathiques. Cette combinaison d’individualisme entreprenant et de confiance peut aisément être interprétée comme de l'arrogance (parfois à juste titre), mais les Corelliens préfèrent prendre de fermes résolutions et passer immédiatement à l'action plutôt que donner l'impression de tergiverser. Par ailleurs, bien qu'ils considèrent la réflexion et la sagacité comme des vertus, tous n'en usent pas forcement.

L'amour des appareils rapides constitue en revanche un trait commun à pratiquement tous les citoyens de Corellia, et se traduit dans la philosophie gouvernant la construction de leurs aisseaux spatiaux :; plus ça a vite, mieux c'est. La plupart des Corelliens sont déjà des pilotes de talent lorsqu'ils parviennent à l'âge adulte, et les courses des swoops ou de speeders sont des passe-temps populaires chez eux. Les Corelliens seraient dotés d'un sens instinctif du pilotage ainsi que de bons réflexes, ce qui expliquerait leur capacité à pousser les aisseaux et les véhicules jusque dans leurs derniers retranchements sans y laisser leur peau. Bien sûr, aucune preuve scientifique ne vient étayer cette affirmation, mais qu'affirment les multitudes d'anecdotes qu'on raconte à leur sujet. En olus d'être doués pour le pilotage, les Corelliens sont des explorateurs, négociants, ingénieurs et bricoleurs réputés. Ils ont ouvert bon nombre des oies commerciales qui traversent la galaxie et leurs aisseaux sont omniprésents. Finalement ils ont aussi la réputation de se livrer à la piraterie et à la contrebande, ce qui n'est pas entièrement faux.

Bien qu'on les perçoive souvent comme des individualistes farouches, les Corelliens accordent énormément d'importance aux liens familiaux et à la piété filiale. L'honneur et la fidélité sont des valeurs universellement respectées, et la parole d'un Corellien est un gage de confiance. Bien que l'on prétende parfois qu'il n'y a pas d'honneur parmis les larrons, même les criminels de bas étage possèdent une sorte de sens de l'honneur ainsi qu'un code de moralité qui guide leurs actions.

Monde d'origine : Corellia, qui fut jadis l'un des membre fondateurs de la République Galactique ; demeure à ce jour l'une des planète les plus importante de la galaxie. Plus proche planète de l'étoile de Corell, c'est un monde tempéré offrant des paysages variés, et bien qu'une bonne partie de sa surface soit parfaitement préservée et rurale, elle est néanmoins parsemée de villes gigantesques. Sa capitale, Coronet, est l'une des métropoles les plus animées et avancées de la galaxie. D'immenses chantiers navals et fonderies orbitent autour de la planète, produisant certains des aisseaux les plus rapides du marché.

Langue : bien qu'il existe une langue corellienne distincte, les habitants de la planète parlent généralement le Basic. L'Odys Corellisi ou « vieux Corellien » est tombé en désuétude et presque être considéré comme une langue morte. Il est néanmoins utilisé occasionnellement par les contrebandiers et autres individus en marge de la société, qui l'emploient en guise de code pour protéger leurs secrets des oreilles indiscrètes.

La vie dans la Bordure : les Corelliens sont susceptibles de remplir à peu près n'importe quel rôlee et d'exercer toutes sorte de métiers aux marges de la société ou de la la civilisation, du Contrebandier à l’Érudit. Le reste de la galaxie a tendance à les considérer comme un ramassis de navigateurs, de contrebandiers et de pirates, et cette réputations n'est d'ailleurs pas sans fondement. Grâce à cependant moins susceptibles de se consacrer à des activités véritablement douteuses, comme l'assassinat. Il existe toutefois des exceptions, comme en témoigne le cas de Drengar, un chasseur de primes et tueur de sinistre réputation.


CAPACITÉS SPÉCIALES


Seuil de blessure : 10 + vigueur
Seuil de stress : 10 + Volonté
Expérience de départ : 110 XP
Capacité spéciale : le humains corelliens commencent la partie avec un rang en Pilotage (Planétaire) ou Pilotage (Espace). Étant naturellement des pilotes exceptionnels, habitués à conduire des swoops, airspeeders et aisseaux dès leur plus jeune âge, ils peuvent atteindre le troisième rang en pilotage dès la création du personnage.

L'EMPIRE ET LE DIKTAT

Depuis des temps immémoriaux, le peuple de Corellia s'est toujours considéré comme indépendant vis-à-vis du reste de la galaxie. Bien que membre fondateur de l'Ancienne République et premier fabricant de navires de la galaxie, ce monde a souvent opté pour une politique isolationniste. Les Corelliens sont allés jusqu'à faire oter une clause restrictive dans la Constitution Galactique, connue sous le nom de Contemplanys Hermi (« Solitude méditative » en Olys Corellisi), qui lui permet de fermer ses frontières, de se retirer temporairement du Sénat et de suspendre ses obligations envers la République.
Pendant la majeure partie de son histoire, Corellia fut dirigée par un monarque, mais le roi Berethron e Solo instora la république il y a un peu plus de trois siècles. Celle-ci s'est depuis transformée en une oligarchie dominée par les grandes sociétés et dont la direction est confiée à un individu portant le titre de Diktat. Ce dignitaire est responsable de l’administration directe de Corellia est participe à la gouvernance du secteur dans son ensemble, encore que sa position et ses devoirs puissent être de nature plus ou moins cérémonielle en fonction du détenteur du poste et des sociétés dominant le gouvernement. Le Diktat est ainsi invariablement le Gouverneur-général du secteur corellien, ce qui fait de lui le commandant en chef de ses forces armées et le directeur de la CorSec.
Depuis l'instauration de l'Ordre Nouveau, le Diktat a conservé le droit de gouverner le secteur, mais ce dernier est devenu en substance un état vassal de l'Empire. Un grand Moff a d'ailleurs été désigné pour superviser l'ensemble et pour commander les forces impériales qui y sont affectées. L'armée corellienne a essentiellement été placées sous contrôle impérial et le gouvernement civil suit l'orientation politique impériales. Le Diktat actuel, Daclif gallamby, est un individu légèrement paranoïaque qui travaille en étroite collaboration avec l'Empire pour assurer la sécurité du secteur.

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 26/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://imhot3p.joueurs-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum