LES WEEQUAYS

Aller en bas

LES WEEQUAYS

Message par Admin le Mar 28 Juin - 15:39

LES WEEQUAYS


Les Weequays sont des créatures sans merci issues d'un mode tout aussi impitoyable. Leur peau est dure et épaisse, leurs os denses et robustes. Cette résistance naturelle en fait d’excellents gardes du corps. Leur culture, qui élève la violence et le conflit au rang d'idéaux, les destine également à adopter la voir du mercenaire, ou toute autre occupation mettant davantage l'accent sur les qualités martiales que sur les activités intellectuelles.

La plupart des Weequays, discrets et solitaires, parlent peu aux étrangers. Cela n'a toutefois pas empêché certains d'entre eux de devenir de grands pirates et brigands. Jadis, quelques-uns ont même rejoint les rangs des Jedi, et certains combattent au sein de la Rébellion contre l'Empire Galactique. Ceux qui quittent leur monde d'origine sont généralement plus sociables que la moyenne, même s'ils font preuve d'un esprit acerbe dans leurs relations avec autrui.

Les Weequays peuvent émettre des décharges de phéomones afin de communiquer sans parler, même si cela n'est possible qu'entre membres d'un même clan et à courte distance. Cela explique peut-être pourquoi ils sont perçus comme taciturnes, même en groupe. Si beaucoup de gens associent les Weequays à une odeur amère et piquante, c'est probablement une conséquence de ce mode de communication.

Physiologie : les Weequays sont des humanoïdes mesurant deux mètres en moyenne. Leur peau brun foncé, très rugueuse, est adaptée à leur monde désertique. Leur visage rigide et dépourvu de lèvres ne fait qu'entretenir leur réputation de sévérité et d'étroitesse d'esprit. Une crête osseuse souligne en outre leur mâchoire.

Les mâles rencontrés hors de leur monde d'origine portent les cheveux en houppe composée de plusieurs tresses (une par année passée loin de chez eux, selon la tradition). Certains, moins attachés aux coutumes, se passent toutefois de cette coiffure. Les yeux des Weequays disparaissent presque dans les plis de leur visage desséché, ce qui les protège contre les rayons redoutables du soleil désertique.

Société : la société weequay, centrée sur le clan, est à la fois complexe, brutale et d'une impitoyable indifférence. L'individu y est tenu d'honorer de son mieux les diverses divinités, qui symbolisent autant les forces naturelles de Sriluur que les esprits des principaux animaux. Les deux plus importantes sont Am-Shak, le dieu du tonnerre et Quay, le dieu associé à la plus lumineuse des lunes. Les cérémonies font généralement intervenir le sacrifice d'adversaires de valeur au cours de chasses ou de combats. Il s'agit le plus souvent de bêtes redoutables, par la taille ou la férocité.

Leurs récentes guerres contre Houk ont poussé les Weequay à s'adapter aux tactiques et aux équipements modernes, certains guerriers ayant même évolué d'une matière qui tranche avec leur origines claniques. Nombre de ceux-là ont finalement choisi de quitter leur monde d'origine pour faire fructifier ailleurs leurs acquis. Ils ont trouvé des employeurs au sein de compagnies de mercenaires ou auprès de diverses organisations et individus intéressés par leurs services.

Monde d'origine : les Weequays sont originaires de la planète Sriluur, dans le système du même nom. Il s'agit d'un monde inhospitalier composé de déserts, de volcans en activité et de mers corrosives, situé en lisière interne (vers le Noyau) de l'Espace Hutt, le long de la passe Sisar. La planète accueille une autre espèce intelligente, les Houk, qui tentèrent de la coloniser il y a plus de deux-cent ans. Il en résulta un long antagonisme entre les deux espèces, qui dégénéra récemment en conflit ouvert. La guerre dura plus de dix ans avant de connaître un armistice précaire, juste avent la bataille de Yavin.

Le monde est soumis depuis peu à l'occupation de l'Empire, qui craint le développement de l'activité criminelle, l'influence Hutt et l’insurrection. Mais la forte présence militaire n'a certainement pour amoindri le caractère chaotique de la région, d'autant que ni les Weekquays ni les Houk ne sont connus pour porter l'Empire dans leur Cœur.

Langue : le weekays de Sriluur ont leur propre langue, le sriluurien, qui permet la communication interclanique. Au sein d'un même clan, cependant, ils se contentent souvent des phéromones et tout s passe dans une atmosphère presque silencieuse. Bien qu'elle ne se pratique qu'avec les membres de son propre clan, cette forme de communication fait passer les Weequays pour distants et rébarbatifs.

Quelques Weequays plus progressistes se montrent à l'inverse très loquaces, dotés d'un sens de l'humour très acerbe qu'il destinent autant à leurs proches qu'à leurs ennemis. Ils parlent alors le basic et occupent souvent des postes importants au sein de diverses organisations, parfois criminelles.

La vie dans la Bordure : les Weequays qui s'aventurent hors de Sriluur deviennent souvent gardes du corps ou combattants professionnels. Leur résistance naturelle leur confère un atout certain sur le champ de bataille, où ils bénéficient de l'effet de surprise face aux adversaires qui connaissent mal l'espèce. Par ailleurs, leur société féroce les eaux troubles de la pègre galactique.

Il arrive que des Weekquays occupent des postes clés au sein d'organisations véreuses. En effet, les plus aventureux sont souvent plus astucieux que la moyenne. Leur point de vue très cynique et pragmatique leur confère également un avantage sur les autres habitants de la galaxie, accoutumés à traiter avec leurs congénères plus sauvages et introvertis. De nombreuses personnalités du crime ont approché des Weequays avec l'intention d'abuser d'êtres frustres, pour finalement s'apercevoir qu'elles ont elles-mêmes été les numas de la farce.


CAPACITÉS SPÉCIALES

Seuil de blessure :  10 + vigueur
Seuil de stress : 9 + Volonté
Expérience de départ : 90 XP
Capacité spéciale : le Weequays commencent le jeu avec 1 rang en Résistance ou en Athlétisme. Ils ne peuvent cependant pas dépasser le rang 2 dans ces compétences à la création de personnage.

Un Weequay peut communiquer avec un autre par le biais de phéromones. Cette conversation sans paroles est indétectable par les autres espèces. Pour pouvoir s'entretenir de la sorte, les deux Weequays doivent se situer à portée courte l'un de l'autre et faire partie du même clan.


DISCIPLES DE QUAY

Littéralement, le mot Weequay se traduisait par « disciple de Quay ». La plupart des Weequays ne prennent pas de décision importante sans avoir au préalable consulté tout un assortiment de totems pour connaître la volonté de leurs dieux. Ceux qui cherchent l'assistance de Quay recourent à un objet qu'ils appellent tout simplement un Quay, et qu'ils considèrent comme un prolongement de la divinité.

Beaucoup se tournent donc vers leur Quay avant de s'embarquer dans n'importe quelle entreprise. La plupart des espèces intelligentes considèrent cette pratique comme une superstition ridicule, et le totem comme une vulgaire jouet pour enfants. On observe d'ailleurs que la grande majorité des Weequays qui sont devenus Jedi étaient issus de milieux où la foi dans les dieux ancestraux et la consultation des totems (notamment le quay) avaient disparu. Ces préjugés ont poussé de nombreux Weequays influents à renoncer à utiliser leur quay en public, voire à s'abstenir de tout recours aux totems.

Admin
Admin

Messages : 88
Date d'inscription : 26/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://imhot3p.joueurs-rpg.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum